Pub
Pub
Pub
Pub
Pub
Pub
S'abonner à la newsletter
Pub
Pub
Pub
Pub
Pub
Pub

samedi 13 avril

Espace Berlioz à Plombières-les-Bains

Communiqué

1 commentaire

1

Écouter cet article

L’espace Berlioz : un nouveau nom pour une nouvelle vie !

Quoi : Évènement pour voter pour le futur nom de l’espace Berlioz, et informer sur l’avancement du projet.
Quand : Le vendredi 5 avril 2024, à 19h.
Où : Rotonde de L’espace Berlioz, place Maurice Janot, 88370 Plombières-les-Bains.
L’espace Berlioz, l’ancien casino de la ville construit en 1902, est en cours de réhabilitation depuis janvier 2023 et ouvrira ses portes en janvier 2026.
Véritable vitrine vivante du territoire, le lieu sera le porte-parole des acteurs locaux et la locomotive de la revitalisation de la ville et du territoire.
A chaque époque, sa dénomination : Casino de Plombières-les-Bains au début du XXe siècle, espace socio-culturel dans les années 80 et, plus récemment, espace Berlioz.
Aujourd’hui, la page temporelle de « L’espace Berlioz » se tourne.
En respectant un processus collectif et collaboratif, un atelier a été mené avec les parties-prenantes du projet, impliquées depuis des années, pour aboutir à la sélection de trois noms.
Aujourd’hui, ces trois noms sont en lice : lequel d’entre eux choisirez-vous ?
1. Ce communiqué vous invite à participer et relayer l’information concernant
l’événement suivant :
L’ouverture des votes aura lieu, à l’occasion d’un événement convivial ouvert à toutes et tous, le vendredi 5 avril 2024, à 19h, à La Rotonde de L’espace Berlioz de Plombières-les-Bains, place Maurice Janot.
2. Dans un deuxième temps et à partir du vendredi 5 avril

A la suite de cet événement, il sera possible de voter en ligne via un questionnaire disponible du vendredi 5 avril jusqu’au dimanche 28 avril à l’adresse suivante : cliquez ici !

Les trois possibilités pour le choix du nom sont expliquées ci-dessous :

Choix n° 1 : Sous la verrière
Sous la verrière … le territoire prend vie.
Sous la verrière …, sous ce toit de verre, à la manière d’expérimentations botaniques, les rencontres se font, les explorations s’enchaînent : tantôt scientifiques, tantôt poétiques, économiques, touristiques ou culturelles. Des échantillons de paysages, des morceaux de trésors, des reportages d’ici et d’ailleurs, des histoires rocambolesques ou documentaires, des guides des lieux en chair et en os ou de papier s’y greffent et s’entremêlent. Tour à tour, en file indienne, en binôme ou en groupe, celles et ceux qui font vibrer nos villes, nos villages et nos campagnes sont mis en lumière.
Sous la verrière … les idées germes, les projets poussent et les imaginaires fleurissent.

Choix n° 2 : La grande traversée
Argumentaire :
La grande traversée est une invitation à explorer le territoire.
A chaque entrée, un voyage unique est au rendez-vous. Passez la porte, pour découvrir la richesse des paysages et rencontrer celles et ceux qui vivent ici ou là-bas.
La grande traversée parcourt les chemins, à travers monts et vallées, et tissent des liens entre ses habitants. En arpentant ces ailleurs, parfois si proches, elle récolte et partage les souvenirs, les initiatives, les objets, les trouvailles et trésors que l’on voit souvent sans voir, que l’on connaît sans savoir.
C’est un carnet d’exploration vivant, un cahier de recherche, un journal intime, un album de famille, un reporter spécial et un conteur du territoire.

Choix n° 3 : La galerie d’Hector
La galerie d’Hector, c’est une galerie qui parle. Elle raconte des histoires, de vraies, des fausses, d’ici et d’ailleurs. C’est une galerie où le droit de fouiller dans le passé pour projeter le futur est un devoir. C’est une galerie semeuse d’imaginaire.
Cette galerie, c’est le rêve d’Hector. Hector est généreux et ouvert. Inconditionnels du célèbre compositeur Berlioz, ses parents lui donnèrent son prénom. Le jeune homme grandit à Plombières, entre nature et bibliothèque, bercé aux mélodies classiques. Hector a toujours adoré explorer, découvrir, mélanger, expérimenter et exposer les richesses de son territoire.
Quand il était petit, il disait toujours : “Quand je serai grand, je serai galeriste !”. Il est devenu grand, même très grand, et il a ouvert une galerie … pas comme les autres.

L’espace Berlioz : un nouveau nom pour une nouvelle vie !

Quoi : Évènement pour voter pour le futur nom de l’espace Berlioz, et informer sur l’avancement du projet.
Quand : Le vendredi 5 avril 2024, à 19h.
Où : Rotonde de L’espace Berlioz, place Maurice Janot, 88370 Plombières-les-Bains.
L’espace Berlioz, l’ancien casino de la ville construit en 1902, est en cours de réhabilitation depuis janvier 2023 et ouvrira ses portes en janvier 2026.
Véritable vitrine vivante du territoire, le lieu sera le porte-parole des acteurs locaux et la locomotive de la revitalisation de la ville et du territoire.
A chaque époque, sa dénomination : Casino de Plombières-les-Bains au début du XXe siècle, espace socio-culturel dans les années 80 et, plus récemment, espace Berlioz.
Aujourd’hui, la page temporelle de « L’espace Berlioz » se tourne.
En respectant un processus collectif et collaboratif, un atelier a été mené avec les parties-prenantes du projet, impliquées depuis des années, pour aboutir à la sélection de trois noms.
Aujourd’hui, ces trois noms sont en lice : lequel d’entre eux choisirez-vous ?
1. Ce communiqué vous invite à participer et relayer l’information concernant
l’événement suivant :
L’ouverture des votes aura lieu, à l’occasion d’un événement convivial ouvert à toutes et tous, le vendredi 5 avril 2024, à 19h, à La Rotonde de L’espace Berlioz de Plombières-les-Bains, place Maurice Janot.
2. Dans un deuxième temps et à partir du vendredi 5 avril

A la suite de cet événement, il sera possible de voter en ligne via un questionnaire disponible du vendredi 5 avril jusqu’au dimanche 28 avril à l’adresse suivante : cliquez ici !

Les trois possibilités pour le choix du nom sont expliquées ci-dessous :

Choix n° 1 : Sous la verrière
Sous la verrière … le territoire prend vie.
Sous la verrière …, sous ce toit de verre, à la manière d’expérimentations botaniques, les rencontres se font, les explorations s’enchaînent : tantôt scientifiques, tantôt poétiques, économiques, touristiques ou culturelles. Des échantillons de paysages, des morceaux de trésors, des reportages d’ici et d’ailleurs, des histoires rocambolesques ou documentaires, des guides des lieux en chair et en os ou de papier s’y greffent et s’entremêlent. Tour à tour, en file indienne, en binôme ou en groupe, celles et ceux qui font vibrer nos villes, nos villages et nos campagnes sont mis en lumière.
Sous la verrière … les idées germes, les projets poussent et les imaginaires fleurissent.

Choix n° 2 : La grande traversée
Argumentaire :
La grande traversée est une invitation à explorer le territoire.
A chaque entrée, un voyage unique est au rendez-vous. Passez la porte, pour découvrir la richesse des paysages et rencontrer celles et ceux qui vivent ici ou là-bas.
La grande traversée parcourt les chemins, à travers monts et vallées, et tissent des liens entre ses habitants. En arpentant ces ailleurs, parfois si proches, elle récolte et partage les souvenirs, les initiatives, les objets, les trouvailles et trésors que l’on voit souvent sans voir, que l’on connaît sans savoir.
C’est un carnet d’exploration vivant, un cahier de recherche, un journal intime, un album de famille, un reporter spécial et un conteur du territoire.

Choix n° 3 : La galerie d’Hector
La galerie d’Hector, c’est une galerie qui parle. Elle raconte des histoires, de vraies, des fausses, d’ici et d’ailleurs. C’est une galerie où le droit de fouiller dans le passé pour projeter le futur est un devoir. C’est une galerie semeuse d’imaginaire.
Cette galerie, c’est le rêve d’Hector. Hector est généreux et ouvert. Inconditionnels du célèbre compositeur Berlioz, ses parents lui donnèrent son prénom. Le jeune homme grandit à Plombières, entre nature et bibliothèque, bercé aux mélodies classiques. Hector a toujours adoré explorer, découvrir, mélanger, expérimenter et exposer les richesses de son territoire.
Quand il était petit, il disait toujours : “Quand je serai grand, je serai galeriste !”. Il est devenu grand, même très grand, et il a ouvert une galerie … pas comme les autres.

1 commentaire

  • Avatar du commentaire numéro 182

    Le Marec Yveline

    Aucune des nouvelles appellations proposées ne me plaît. Pourquoi ne pas garder Espace Berlioz , qui sonne bien et qui est évocateur du passé de Plombières ?
    Toutefois , n’étant pas Plombinoise , ça ne me contrarie pas que vous ne teniez pas compte de mon avis .

Laisser un commentaire