Pub
Pub
Pub
Pub
Pub
Pub
S'abonner à la newsletter
Pub
Pub
Pub
Pub
Pub
Pub

samedi 13 avril

L’ADEMAT se mobilise à nouveau le 9 mars prochain

Communiqué

2 commentaires

2

Écouter cet article

Malgré des discours officiels rassurants, notre hôpital se désintégre jour après jour.
Aujourd’hui 1mars, les urgences de nuit à Remiremont sont fermés depuis 60 jours.
– L’activité de la maternité est maintenue jusqu’au 6 avril 2024. La direction prépare l’opinion à s’accoutumer à des fermetures partielles sinon une fermeture définitive, tandis que les experts de l’ARS, à travers le Réseau Lorrain de Périnatalité poussent aux fermetures des maternités de proximité.
– la fermeture de la néonatologie semble programmée au 1 juin
– Un demi étage de lits médecine est fermé depuis mi-janvier, s’ajoutant à la longue liste des lits déjà fermés, tandis que le Nouvel Hôpital d’Épinal n’a plus de place et cherche à s’agrandir.
Le 9 mars 2016, à l’appel du maire de Remiremont et du mouvement social, notre territoire a su se mobiliser.
Le 9 mars 2017, avec nos élus nous mettions en échec le Projet Médical Commun, qui n’était ni médical ni commun.
Depuis tout ce temps, Ensemble nous avons bataillé pour le maintien d’un hôpital de plein exercice à Remiremont.
Aujourd’hui nous entrons dans une nouvelle phase cruciale pour le devenir de notre hôpital et de notre territoire
Le 9 mars 2024, avec nos élus, soyons extrêmement nombreux, même s’il pleut, pour que notre territoire ne devienne pas un désert.
le CA d’Ademat-H

ADEMAT

Malgré des discours officiels rassurants, notre hôpital se désintégre jour après jour.
Aujourd’hui 1mars, les urgences de nuit à Remiremont sont fermés depuis 60 jours.
– L’activité de la maternité est maintenue jusqu’au 6 avril 2024. La direction prépare l’opinion à s’accoutumer à des fermetures partielles sinon une fermeture définitive, tandis que les experts de l’ARS, à travers le Réseau Lorrain de Périnatalité poussent aux fermetures des maternités de proximité.
– la fermeture de la néonatologie semble programmée au 1 juin
– Un demi étage de lits médecine est fermé depuis mi-janvier, s’ajoutant à la longue liste des lits déjà fermés, tandis que le Nouvel Hôpital d’Épinal n’a plus de place et cherche à s’agrandir.
Le 9 mars 2016, à l’appel du maire de Remiremont et du mouvement social, notre territoire a su se mobiliser.
Le 9 mars 2017, avec nos élus nous mettions en échec le Projet Médical Commun, qui n’était ni médical ni commun.
Depuis tout ce temps, Ensemble nous avons bataillé pour le maintien d’un hôpital de plein exercice à Remiremont.
Aujourd’hui nous entrons dans une nouvelle phase cruciale pour le devenir de notre hôpital et de notre territoire
Le 9 mars 2024, avec nos élus, soyons extrêmement nombreux, même s’il pleut, pour que notre territoire ne devienne pas un désert.
le CA d’Ademat-H

2 commentaires

  • Avatar du commentaire numéro 79

    Citoyen

    solidaire!

  • Avatar du commentaire numéro 95

    choukov

    Les élus, à l’échine souple, n’osent pas.
    Les responsables régionaux se sentent protégés .
    L’exécutif s’imagine intouchable.
    Dans les trois cas c’est une erreur.

Laisser un commentaire