Pub
Pub
Pub
Pub
Pub
Pub
S'abonner à la newsletter
Pub
Pub
Pub
Pub
Pub
Pub

samedi 13 avril

Remiremont – La vidéo-surveillance va se développer pour atteindre 92 caméras !

0 commentaire

0

Écouter cet article

Elle a démontré toute son efficacité lors des événements qui se sont produits dans la nuit de dimanche à lundi derniers en différents lieux de la ville. Lors du débat d’orientation budgétaire qui avait lieu vendredi soir, il a été annoncé que le nombre de caméras de vidéo-surveillance allait passer à 92.

La vidéo-surveillance actuellement en place a permis d’identifier l’auteur des faits graves survenus au petit matin du 25 mars avec plusieurs véhicules incendiés en différents points de la ville. Au conseil municipal de vendredi soir, le maire a tenu à revenir sur le sujet, traduisant la colère des élus à la suite de ces événements « d’une violence rarissime » ayant engendré une stupéfaction complète. «Du jamais vu à Remiremont » a souligné le 1er magistrat.

Le maire a notamment martelé : « on a failli avoir trois morts, je tiens à le dire, car effectivement secteur du Rang Sénéchal, un père et sa fille tirés de leur sommeil, n’ont eu que cinq minutes pour enfiler des vêtements et quitté leur maison, qui actuellement n’est plus habitable ». Jean-Benoît Tisserand poursuivait encore : «chemin de la Maix, l’incendie des deux voitures a atteint la façade de la résidence où vit un homme ayant des problèmes d’audition ».

On le sait aujourd’hui, l’auteur des faits a été identifié grâce au système de vidéo-surveillance de la ville. Un réseau qui n’a cessé d’être développé au cours de ces dernières années et qui va continuer à l’être, puisque de nouvelles caméras seront installées en 2024, en portant le nombre à 92.

Elle a démontré toute son efficacité lors des événements qui se sont produits dans la nuit de dimanche à lundi derniers en différents lieux de la ville. Lors du débat d’orientation budgétaire qui avait lieu vendredi soir, il a été annoncé que le nombre de caméras de vidéo-surveillance allait passer à 92.

La vidéo-surveillance actuellement en place a permis d’identifier l’auteur des faits graves survenus au petit matin du 25 mars avec plusieurs véhicules incendiés en différents points de la ville. Au conseil municipal de vendredi soir, le maire a tenu à revenir sur le sujet, traduisant la colère des élus à la suite de ces événements « d’une violence rarissime » ayant engendré une stupéfaction complète. «Du jamais vu à Remiremont » a souligné le 1er magistrat.

Le maire a notamment martelé : « on a failli avoir trois morts, je tiens à le dire, car effectivement secteur du Rang Sénéchal, un père et sa fille tirés de leur sommeil, n’ont eu que cinq minutes pour enfiler des vêtements et quitté leur maison, qui actuellement n’est plus habitable ». Jean-Benoît Tisserand poursuivait encore : «chemin de la Maix, l’incendie des deux voitures a atteint la façade de la résidence où vit un homme ayant des problèmes d’audition ».

On le sait aujourd’hui, l’auteur des faits a été identifié grâce au système de vidéo-surveillance de la ville. Un réseau qui n’a cessé d’être développé au cours de ces dernières années et qui va continuer à l’être, puisque de nouvelles caméras seront installées en 2024, en portant le nombre à 92.

0 commentaire

Laisser un commentaire